Pages

lundi 21 novembre 2016

SPEEDKRITIK 1286 "Martyrs" (2015) D. & M. Goetz



Ben la même histoire que celle de l'original de P. Laugier (2008-SK40). Mais en mieux joué. En mieux réalisé. En plus compréhensible. Donc Mieux, encore faut-il aimer ce genre.


jeudi 17 novembre 2016

SPEEDKRITIK 1285 "I Am A Hero" (2015) Shinsuke Sato.



Les Japonais vont pas bien, ça on le savait.... En voici encore la preuve avec l'adaptation du manga zombiesque (ou infectés) au meme titre. Et pour une fois l'adaptation est meilleur que le manga. Plus rythmé (le film est un condensé des 8 premiers tomes sur 18, donc une suite à venir?), moins de blabla, bon casting. Des effets super gores et des fx réussis (à part quelques passages limites du surement à un manque de budget). Le real déjà responsable de l'adaptation du réussi "Gantz" (2010-SK539) et du mauvais "Gantz: révolution" (2011-SK540) a progressé en realisation (ou changé de chef operateur): des cadres et une photo moins video, plus cinoche. Donc une bombe de folie (les 15 dernieres mn vont devenir cultes) pour tous les fans de ce genre.


MANGA





mercredi 16 novembre 2016

SPEEDKRITIK 1284 "Krigen aka A War" (2015) T. Lindholm



Va falloir compter sur ce réal qui en 3 films nous a proposé que des bombes avec son acteur fétiche toujours aussi intense: P. Asbaek déjà vu dans son "R"(2010) et "Hijacking" (2012-SK821). Comme d'habitude avec sa façon de tourner caméra à l'épaule, le réal nous plonge au coeur de l'action et des émotions tout en réussissant à nous faire oublier sa présence... Et ça c'est fort. Donc que du vrai (pas de bébé en plastique) avec des acteurs tous bons et trés bon montage. Etrange que la France ne fasse pas de films sur ces vétérans, cela fait un moment que l'on est en guerre un peu partout...


mardi 15 novembre 2016

SPEEDKRITIK 1283 "Sonnim aka The Piper" (2015) Kim Kwang-tae



Et ben voilà, le mec il nous pond un premier film et il nous retourne la tête avec une relecture d'un comte des frères Grimm. Tout le monde connait "le joueur de flûte", et bien malgré ça on est surpris, émus, touché, révolté. Com d'hab des acteurs intenses, superbe realisation et photo. Une bombe, et ce n'est pas du pipot.


dimanche 13 novembre 2016

SPEEDKRITIK 1282 "The Huntsman: Winter's war (2016) C. Nicolas-Troyan


La version filmée de "LIBÉRÉEEEEEEEEEEEEEEE, DÉLIVRÉEEEEEEEEEEE" avec des superstars et des gros effets. Aucunes surprises et surtout on s'en fout. Next.


samedi 12 novembre 2016

SPEEDKRITIK 1281 "The Handmaiden aka Mademoiselle" (2016) Chan-wook Park



Direct chef-d'oeuvre. Rien d'autre à dire, la filmographie du real parle pour lui: "JSA" (2000) une bombe. "Sympathy For Mr Vengeance" (2002) rebombe. "Old Boy" (2003) rerebombe. "Lady vengeance" (2005) rererebombe. "Thirst" (2009) grosse claque. "Stoker" (2013-SK862) tourné aux US, pas terrible. Donc si vous ne faites pas l'effort de voir celui-la (sortie cinéma)... Je ne peux plus rien pour vous.


vendredi 11 novembre 2016

SPEEDKRITIK 1280 "Les Enquêtes deu Département V: Délivrance. (2016) H. P. Moland



Ben 3 films, ben 3 baffes. Même si le sujet est parfait puisqu'il défonce la religion et les culs-bénis, ce 3ème opus est en dessous des 2 autres (attention ça reste du lourd). Peut-être parce que l'on c'est habitué aux baffes et que l'on a compris les ficelles du scénariste. Mais tout est bon et respect pour le réal qui nous avait déjà mis à l'heure avec "Un Chic Type" (2011-SK665) ,"Refroidi" (2014-SK 1139). Du grand cinéma pour du trés bon polar. Impatient de retrouver nos 2 flics.


mercredi 9 novembre 2016

SPEEDKRITIK 1279 "Under Sandet aka Land of Mine" (2015) M. Zandvliet


Et encore le Danemark qui nous coupe le souffle avec une bombe ou plutôt une mine qui vous pète à la tête sans prévenir. Un film à la fois sobre et puissant qui laisse une place forte aux acteurs (R. Moller toujours aussi puissant) et des trace chez le spectateur. Une histoire vraie insupportable qui montre bien le cynisme de l'être humain et la folie qu'a du être les lendemains de la seconde guerre mondiale. Bravo au real et au pays de produire un film sur un sujet pas facile qui ne les met pas en valeur. Pas sur que la France soit capable de faire un film sur les femmes tondues d'âprès guerre.




SPEEDKRITIK 1278 "Captain Fantastic" (2016) M. Ross




On est trés loin de chef-d'oeuvre que tous les médias annoncent. Certe tous les acteurs sont bons, c'est propre. Typiquement le genre de film pour une société qui va mal, qui flatte le spectateur en lui faisant croire qu'il est intelligent, qui se donne bonne conscience en pensant être rebelle et surtout pas du côté des méchants (un peu com le phénomène "Intouchables" mais en beaucoup mieux quand même, faut pas pousser). C'est sympa, avec une préférence pour la scène de l'église qui reste le meilleur momment (ça tape bien sur la religion),  sans plus (on se fait même parfois chier).





jeudi 27 octobre 2016

SPEEDKRITIK 1276 "Girl in Woods" (2016) J. Benson



Une bonne idée que ce survival psychologique avec une actrice qui se donne à fond. Mais le rythme est trop inégal pour nous maintenir en haleine, le real n'arrive pas à tenir son sujet pendant 87 mn (ce qui est court pour un long) qui donne l'impression de faire 120mn. Mais bon faut toujours laissé une chance au ciné US indé, c'est là que se passe les choses.