Pages

mardi 9 mai 2017

SPEEDKRITIK 1356 "The Legende of Tarzan" (2016) D. Yates



Allez, suis gentil, je vais vous faire encore gagner du temps en vous évitant de regarder cette sombre bouse. C. Waltz est le gros méchant, S. L. Jackson est S. L. Jackson et A. Skarsgard est beau comme un dieu mais tous les singes ont l'air plus intelligents que lui. Une musique bien présente et toute pourrie et des effets qui débordent dans tous les sens. INSUPPORTABLE.


SPEEDKRITIK 1355 "The Void" (2016) J. Gillespie & S. Kostanski



ATTENTION GROSSE ARNAQUE. Une bande annonce superbe pour un film tout bidon. Les effects spéciaux sont moches, l'histoire est complétement conne. Le pire c'est qu'ils s'auto-proclament "les enfants de J. Carpenter"... Ben voyont, les mecs doutent de rien. Une Grosse merde, seules les 10 premières minutes sont à sauver.


SPEEDKRITIK 1354 "Get Out" (2017) J. Peele.



B comme Bombe. B comme série B qui défonce. B comme Ben enfin quelque chose qui se passe  chez les ricains. Une version hardcore de "Devine qui vient dîner ce soir" de S. Kramer (1967). 2/3 du film sur l'ambiguïté de la situation: réel problème ou black parano. Trés bien filmé, bien monté, bien joué (l'acteur principal est parfait). Et une derniére partie efficace sans chichi. Du bon thriller qui ne se la pète pas... Et aussi premier film. Pas un chef d'oeuvre mais bombe quand même pour l'énergie et le renouveau du genre.
http://speedkritiks.blogspot.fr


vendredi 28 avril 2017

SPEEDKRITIK 1353 "Viral" (2016) H. Joost & A. Schulman



Un petit film de d'horreur de serie B tout a fait honorable. Par les même realisateurs de "Nerve"(2016-SK1347).  Tout comme ce dernier, c'est propre mais on aurait aimé que cela aille plus loin. Mais on passe un bon moment pour un film d'infectés.
http://speedkritiks.blogspot.fr


SPEEDKRITIK 1352 "Who Am I aka Kein System Ist Sicher" (2014) B. Bo Odar



Encore du cinéma Allemand qui tape fort de part le sujet (le monde des hackers) et de part la forme (une narration à la "Usual Suspect"-1995). Nos frères Teutons sont décidement en avance sur nous (comme la pluspart de nos voisins d'ailleurs). C'est pêchu, bien joué, trés bien réalisé. La représentation du monde virtuel est originale. Un bon film quoi. Rien à voir avec la méga-bouse de M. Mann "Hacker" (2015-SK1307). 


mercredi 26 avril 2017

SPEEDKRITIK 1351 "The Stuff" (1985) L. Cohen



Encore un gros navet des 80's avec cette version comestible du "Blob" (1958) mais qui à au moins le mérite d'essayer de dénoncer la surconsommation de ces années (qui n'était que le début) avec des pubs et des clips à outrances. C'est trés mal joué, mal réalisé, les trucages sont nazes. Cela reste une curiosité pour ceux qui n'ont pas connu cette période bénie des films d'horreur qui osaient tout.
http://speedkritiks.blogspot.fr


SPEEDKRITIK 1350 "The Island aka L'île Sanglante" (1980) M. Ritchie


On continue notre série revival "tout était possible dans les 80's" avec ce gros navet (vu au cinéma à l'époque, et que j'avais adoré). Du n'importe quoi, filmé n'importe comment avec un M. Caine dans le besoin (de payer ses impots ou ses drogues). Une direction artistique ridicule, avec des figurants échapés d'un camp de vacances de bord de la plage. Mais une superbe affiche (copiée sur "Délivrance", que j'avais dans ma chambre) qui par l'abscence de médias à l'époque était un véritable "accroche spectateur".
http://speedkritiks.blogspot.fr


SPEEDKRITIK 1349 "Saturn 3" (1980) S. Donen



Petit plaisir coupable de revoir ce nanar des 80's (je l'ai vu y'a 37 ans au cinoche). C'était un autre temps (celui de Temps X), où l'on avait pas grand chose à se mettre sous la dent pour les fans de SF et  surtout le fantasme de voir F. Fawcett. Donc c'est nul  (la claque "Alien" est passé par là) mais cela se regarde surtout pour le plaisir de voir K. Douglas en vieux beau et H. Keitel en jeune loup et un robot complétement à l'Ouest, des maquette de Cosmos 1999... Et F. Fawcett en nuisette. Et Daft punk sont des gros copieurs (cf photo).
http://speedkritiks.blogspot.fr



mardi 25 avril 2017

SPEEDKRITIK 1348 "The Den" (2013) Z. Donohue



La même idée que "Nerve"(SK1347) en plus frontal, plus hardcore, plus réel. Une vraie prise de conscience des dangers de la toile, de la connection sans limite. Un film qui, depuis les différents faits divers, est largement dépassé. Et ça fait peur.
http://speedkritiks.blogspot.fr


SPEEDKRITIK 1347 "Nerve" (2016) H. Joost & A. Shulman



Encore un film qui colle à l'actualité avec ses teenagers prêt à tout pour exister sur la toile (cf la baleine Bleue). J. Lewis le retour? C'est propre, un peu trop même, puisque que ça rend le sujet cool (ils sont beaux, ils sont jeunes, les paris sont délirants). Mais ça a le mérite d'en parler et prouve encore que la realité parfois dépasse la fiction.
http://speedkritiks.blogspot.fr