Pages

dimanche 23 avril 2017

SPEEDKRITIK 1344 "Mine" (2016) F. Guaglione & F. Resino



Fallait oser... Un huis-clos dans le désert. Franchement nous faire tenir 80 mn avec un mec le pied sur une mine, sans que l'on s'ennuie c'est beau. Pas le film de l'année mais c'est bien foutu.




SPEEDKRITITK 1343 "Brimstone" (2016) M. Koolhoven



Bon là; attention ça tape trés fort. Un western apocalyptique qui laisse des traces sur son passage. Une narration parfaite qui vous surprend au deuxième chapitre (peux pas en dire plus pour ne pas spolier), une direction artistique béton et des actrices engagées pour nous faire vivre l'enfer de leur conditions (quel plaisir de retrouver la petite de "Man on Fire" 2004). Et un bel enfoiré comme vous n'en avez pas vu depuis longtemps au cinéma (G. Pierce est toujours dans la place). Un film à ne pas rater et realisateur Hollandais (ceci explique peut être cela) à suivre.
http://speedkritiks.blogspot.fr




vendredi 21 avril 2017

SPEEDKRITIK 1342 "Midnight Special" (2016) J. Nichols



Tout comme la série surestimée "Stranger Things", la nouvelle mode est de faire du revival avec des sujets et une direction artistique des 80'. Genre on copie mais en hommage aux maitres (à la Tarantino) .On prend un casting béton pour justifier le bon goût du projet et on déroule le truc sans vraiment apporter de l'eau au moulin et surtout avoir un vrai point de vue de real (il reste gentil sur la secte). Mais bon ça fait plaisir aux quadras et aux geeks et aux djuens qui on pas prient les claques dans ces années -là. La premiere heure est sympa, après c'est naze et la révélation laide. Autant ce retaper "Rencontre du 3ème Type" (1978) ou les films de J. Dante.
http://speedkritiks.blogspot.fr


SPEEDKRITIK 1341 "Masterminds" (2016) J. Hess



Un film qui illustre parfaitement la phrase de M. Audiard: "Les cons, ça ose tout. C'est même à ça qu'on les reconnait". Ben déçu, vu le niveaux du casting. C'est gentil sans plus. Les meilleurs gags sont dans le trailer. Le plus délirent, est que ce soit tiré d'un fait divers.
http://speedkritiks.blogspot.fr


mardi 18 avril 2017

SPEEDKRITIK 1340 "Het Vonnis aka Le verdict" (2013) J. Verheyen



Un thriller social implacable sur la loi du Talion. Une plongée sans merci dans la souffrance et le processus de vengeance vécu de l'intérieur.  A la fois sombre (dans la realisation) et puissant (le fond et le jeu des acteurs), le ton est donné des les premiéres minutes et ne vous lâche pas jusqu'au dénouement. Avec à la fin,  LA vraie question: qu'auriez-vous fait à sa place. Du cinéma Flamand de qualité qui fait réfléchir.
http://speedkritiks.blogspot.fr


lundi 17 avril 2017

SPEEDKRITITK 1339 "Passengers" (2016) M. Tyldum



On continue avec une méga bouse intergalactique ou comment écrabouiller un real Norvégien à la presse hollywoodienne. Son "Headhunters"(2011-SK647) était une grosse claque, son "Imitation Game" (2014-SK 1131) gentillet. Donc prenez 2 starlettes montantes qui jouent pas terrible et une star vieillissante qui ne s'est pas remis de sa confrontation avec Hannibal Lecter; pour une histoire d'amour lourdingue avec des effets dans tous les sens...Et vous obtenez un truc dont on a rien à foutre.
http://speedkritiks.blogspot.fr


SPEEDKRITIK 1338 "X-men: Apocalypse" (2016) B. Singer



A force de mélanger toutes les périodes pour nous sortir des films"résumés" de centaine de comics (souvent trés bons)... ben on suit plus rien, on comprend plus rien... Et surtout cela donne des produits indigestes qui  ne sont là que pour faire du fric. Avec en prime une direction artistique nulle (Angel et Apocalypse sont ridicules) et des scénes d'action cheap. On ne retiendra que la scéne avec Quicksilver qui sauve les étudiants de l'école Xavier pendant l'explosion.
http://speedkritiks.blogspot.fr


1337 "Seoul Station" (2016) Sang-honYeon



Apres la méga claque "Dernier Train Pour Busan" (SK1249), On voulais en savoir un peu plus sur ce real... Donc clairement son 2ème essai est un dessin animé qui annonce clairement le film (un peu comme un storyboard de luxe). Même attention poussée sur le développement des personnages, avec en sous couche un état des lieux de la société coréenne. Pas trop fan du niveau de l'animation, mais cela reste un bon film (avec une fin surprenante). A découvrir pour comprendre l'évolution de son travail.
http://speedkritiks.blogspot.fr


dimanche 16 avril 2017

SPEEDKRITIK 1336 "Underworld: Blood War" (2016) A. Foerster



Bon, on va pas perdre du temps. Une grosse merde qui mélange "True Blood" avec "Game of Thrones" et "Capitaine Fracasse". Les loup-garous sont toujours aussi nuls. Même K. Benkinsale n'y vroit plus.
http://speedkritiks.blogspot.fr


mercredi 12 avril 2017

SPEEDKRITIK 1335 "Here Alone" (2016) R. Blackhurst



Peut-on faire un film d'infectés intimiste? La réponse est oui, et de bien belle manière en plus. Du cinéma qui prend son temps mais est efficace quand il le faut. Un réalisateur (premier film) qui se pose des questions pour bien poser sa caméra (belle photo,beaux cadres). Une actrice surprenante qui porte tout le film sur ses petites épaules (les scénes avec son enfant sont fortes). Du cinéma d'action sans thunes mais qui en tire 3 fois le prix. A voir.
http://speedkritiks.blogspot.fr