Pages

samedi 11 novembre 2017

SPEEDKRITIK 1406 "Wind River" (2017) T. Sheridan



Comment retranscrire la puissance de ce film???  Une image au début qui marque votre subconscient l'air de rien (le corp de la victime). Puis tout se déroule comme un polar classique dans le fond (aux raisonnances sociales) et la forme avec un rythme assez lent. Tout ce petit monde nous introduit dans l'univers des ces Indiens d'Amérique complètement délaissés avec une B.O subtile. Mais le dénouement  simple et efficace (qui est l'explication de cette image qui est encrée en vous) vous explose à la figure et vous emporte comme un tsunami. Grosse grosse claque.
https://speedkritiks.blogspot.fr




mardi 10 octobre 2017

SPEEDKRITIK 1405 "Dupont Lajoie" (1975) Y. Robert.



Ils sont tous là (spéciale dédicace à V. Lanoux qui fait passer la famille Lepen pour des Mickey et une I. Huppert superbe),  même J. Villeret dit 2 mots. Du cinéma français qui osait traiter de la société française sans pudeur, avec son racisme ambiant (le même depuis toujours). Encore la preuve que la production d'aujourd'hui est pauvre; entre comédie mièvre et drame de bobo. Un film d'une actualité surprenante (pour d'autres raisons) A redécouvrir. 


jeudi 5 octobre 2017

SPEEDKRITIK DISK 5 "Human" (2016) A. Amar



Aprés une trop longue absence SK Disk is back avec une bombe immédiate. A. amar ("Home"2009) comme à son habitude nous offre une tuerie. Un disque avec rien à jeter (ce qui est rare) où chaque morceau vous emporte dans des pays lointains. Il vous suffit juste de fermer les yeux et c'est le décollage en douceur. Dommage que la version Vinyl n'existe pas, le micron sillon aurait sublimé cet album. A écouter de toute urgence.


SPEEDKRITIK 1403 "Bushwick (2017) J. Milott & C. Murnion



Dans le genre "film de guerre urbaine" les 2 real s'en sortent pas trop mal. Même si le principe du film  en plan séquence ne tient pas 2mn tellement les raccords sont grossiers (merci les marches d'escalier et poteaux au premier plan) . On sent parfois le manque de moyens, surtout pour la scène finale. Au moins on se rend compte que D. Bautista peut faire beaucoup mieux que de rire comme un con tout peint en vert. Leur premier film "Cooties" (2015_SK1216) est largement plus malin et réussi. A voir tout de même pour l'énergie de l'ensemble.
https://speedkritiks.blogspot.fr


mardi 3 octobre 2017

SPEEDKRITIK 1402 "The hitman's Bodyguard" (2017)



Et voila tout le contraire avec du cinéma d'action vulgaire (dans le fond et la forme) qui se la pête. R. Reynolds joue le même rôle que Deadpool sans masque. C'est sympa jusqu'a l'arrivée de S. L. Jackson en roue libre, insupportable. Même mon fils fan de call of duty a trouvé ça sans intéret et chiant. A fuir


SPEEDKRITIK 1401 "El Bar" (2017) A. de la Iglesia



Donc je confirme, le cinéma espagnol est en grand forme (après "Que Dios nos Pardone"_SK1327 et "Toro"_SK1389) avec la nouvelle claque totale du real qui nous avait defoncé avec son "Balada Triste"_SK531). Donc encore une direction d'acteur parfaite (M. Casas la nouvelle star est méconnaissable), un scénar surprenant qui tient la route. un montage au couteau. Comme quoi on peurt faire d'un huis-clos, du grand cinéma qui décoiffe. A voir sans compter.
https://speedkritiks.blogspot.fr


vendredi 29 septembre 2017

SPEEDKRITIK 1400 "L'Affaire Dominici" (1973) C. Bernard-Aubert



On finit ce cycle Frenchy avec une valeur sûre. Du bon vieux cinéma classique avec la bête humaine Gabin et des petits jeunes qui montent: un V. Lanoux parfait, un G. Depardieu qui en fait déjà trop. La belle G. Fontanel et le mesquin H. Vilbert. Gabin fait du Gabin tout en étant Dominici. Du cinéma d'un autre temps toujours aussi agréable.
https://speedkritiks.blogspot.fr


jeudi 28 septembre 2017

SPEEDKRITIK 1399 "Rocco" (2016) T. Demaizière & A. Teurlai



Un docu sympa sur La star du X devenue icône. Bien réalisé et monté on apprend plein de choses parfois par le biais de psychologie de comptoir. On ne sait plus si les confessions sont sincères ou orchestrées. Une chose est sure,  Mr Siffredi est touchant,  il trimballe une malédiction: son cousin est un vrai boulet.
https://speedkritiks.blogspot.fr



SPEEDKRITIK 1398 "Gangsterdam" (2017) R. Levy



Curieux de voir ce film qui avait réçu des seaux de vomi. Ben c'est clair c'est pas terrible. ça joue mal (sauf C. Levin) , c'est filmé avec les pieds et c'est vulgaire. Mais c'est moins pire (voir largement mieux-certaines répliques sont bien vues) que toute les "comédies raciste" avec C. Clavier, ou les merdes de/et avec D. Boon. Un truc est sur c'est exactement ce que pense, se comporte et se retrouve la jeunesse. Donc le vrai prob n'est pas ce film, qui est plutôt réussi de ce point de vue. Par contre R. Hauer quoi...???




mercredi 27 septembre 2017

SPEEDKRITIK 1397 "Le gang des Antillais" (2016) JC. Barny



L'idée était louable de nous expliquer ce phénomène de l'intérieur, avec le point de vue de l'auteur du livre. On sent clairement que le réal a adoré "Les Affranchis" (1990) de M. Scorsese. ET c'est la le principal problème car dans le fond les 4 braqueurs -sous couvert de révolte contre le système- ne sont que des petites frappes de banlieue qui veulent de l'argent facile.  Et dans la forme il fallait s'en détacher: la voix off comme lien est pauvre et sans intérêt et surtout D. Apali n'est pas R. Liotta . Les dialogues sont tout miteux et ne répètent que ce que l'on voit à l'écran. Tout sonne faux. Reste la direction artistique superbe, du coup on se croit plongé en 1970.
https://speedkritiks.blogspot.fr


mardi 26 septembre 2017

SPEEDKRITIK 1396 "Grave" (2017) J. Ducournau



Donc 4 étoiles partout, La bombe de l'année qui disent...Mais les gars les dialogues sont nazes, les acteurs tous mauvais ou mal dirigés (voir les 2), c'est monté avec les pieds et l'histoire n'est même pas aboutie. Y'a que le boulot du chef opérateur a sauver.  Donc du sang avec des djeuns qui se droguent, baisent et écoutent de la techno, des filles timides en p'tite culotte qui mouillent en léchant une escalope de dinde c'est poetique et nouveau. 68 minutes interminables, au moins le titre ne ment pas sur la marchandise... C'est GRAVE nul.
http://speedkritiks.blogspot.fr


lundi 25 septembre 2017

SPEEDKRITIK 1395 "Chacun sa Vie" (2017) C. Lelouch



Je n'avais pas vu un film de Lelouch depuis "La Belle histoire" (1992)... Ben j'ai bien fais. Du fourre tout où des acteurs has been (ou en passe de le devenir) côtoient des acteurs never been botoxés. Tout est mauvais alors que ça se la pète et Y. Foly n'est pas N. Croisille. C'est encore Johnny qui s'en sort le mieux. A fuir.
https://speedkritiks.blogspot.fr


vendredi 22 septembre 2017

SPEEDKRITIK 1394 "Dans la Forêt" (2017) G.Marchant



Encore le cinéma français qui s'essaye au genre fantastique. On reconnaitra le mérite au réalisateur de tenter une approche plus poetique...Mais franchement il ne se passe pas grand chose et le denouement est confu. Le pére est soporifique à en mourir. Par contre la photo est belle et le plus jeune des frères est vraiment juste et touchant. A voir si vous n'avez rien d'autre sous la main.
https://speedkritiks.blogspot.fr


SPEEDKRITIK 1393 "Rock & Roll" (2017) G. Canet



Dans la série je fais un film pour faire rire qui? Peut être ses potes de la rive gauche,  les frères Bogdanov ou des bobos qui ont comme seul problème de trouver de la coke pour leurs soirées branchouilles. Les acteurs dans leur propre rôle ça ma toujours gonflé et en plus ça joue mal. C'est peut être couillu de la part de G. Canet de nous faire vivre ses doutes de stars mais cela ne regarde que lui et on s'en fout. Le seul qui s'en sort haut la main c'est Joooohnny. A éviter
https://speedkritiks.blogspot.fr




SPEEDKRITIK 1392 "Raid Dingue" (2017) D. Boon



Et voici tout le contraire (cf SK1391) avec le nouveau film de l'homme qui fait rire la France. Ben suis content de ne pas faire partie de celle-la tellement c'est médiocre et triste. D. Boon dans le rôle du pas drôle...Ben il est pas drôle. Rien de pire qu'une comédie qui ne fait ps rire, même pas sourire.
https://speedkritiks.blogspot.fr




jeudi 21 septembre 2017

SPEEDKRITIK 1391 "Problemos" (2017) E. Judor



Mine de rien E. Judor fait son petit bonhomme de chemin en tant que real. Certainement pas le film de l'année (quoiqu' au niveau de la comédie française c'est pas sur). Du cinéma qui se prend pas la tête avec de vraies bonnes phrases qui vous font péter de rire. Des situations bien vues (vous en avez surement vécu de mêmes) et justes et E. Judor toujours aussi bon. Un coup de coeur pour la conne...Elle est trop conne. Meilleur que sa série "Platane". A voir en famille pour le plaisir de rire tous ensemble.
https://speedkritiks.blogspot.fr



mercredi 30 août 2017

SPEEDKRITIK 1390 "Patients" (2016) G. C. Malade & M. Idir



On commence le cycle que vous attendez tous; le cinema frenchy avec ce premier film qui est une vraie bonne  surprise. Rien à voir avec le snob et surestimé "Intouchables" (2011_SK 629) qui puait la condescendance. Le film n'est pas parfait mais on sent la sincérité du propos. Les acteurs (trés bon casting) sont tous justes (trés rare dans les films français) et la mise en scène sobre (malgré 2 ou 3 effects un peu lourds). Un vrai bon moment avec des phrases qui font mouches et de l'humour décomplexé. Donc: A VOIR.
https://speedkritiks.blogspot.fr



jeudi 17 août 2017

SPEEDKRITIK 1389 "Toro" (2016) K. Maillo



Le cinéma Espagnol est en grande forme, en voici encore la preuve avec ce polar ultra classique (la redemption d'un ancien du milieu) et ses corones de toro (facile): on ne rigole pas ces gens là. Le nouveau beau gosse du cinéma espagnol se la joue un peu trop beau gosse et est complétement bouffé par L. Tosar toujours aussi bon. Donc pas de surprises mais on passe un bon moment et je ne vois pas d'équivalent en Fance à part Audiard. La BA survend tres bien le film. Et bien sur même pas en rêve la VF.
https://speedkritiks.blogspot.com


SPEEDKRITIK 1388 "Captives" (2014) A. Egoyan



Rien de pire à mon avis que de perdre son enfant. Donc forcement quand on est parent ces films vous touchent au plus profond quelque soit leur qualités. C'est bien filmé, belle photo et direction artistique mais le montage est perturbant (on ne comprend plus le temps qui passe) et vous fait sortir du truc. K. Duran et R. Reynolds sont à contre emploi et surprenants, par contre M. Enos toujours aussi dépressive. Un polar qui fait le boulot; même si on est loin de l'intensité de "Prisoners" (2013_SK963) de D. Villeneuve.
https://speedkritiks.blogspot.com 


mercredi 16 août 2017

SPEEDKRITIK 1387 "It Stains The Sands Red" (2016) C. Minihan



Un nom de film étrange qui cache une petite perle zombiseque sans moyens mais bourrée de qualités et de bonnes idées. C'est bien filmé, bien monté et bien joué (superbe actrice). Son "Grave Encounters" (2011_SK666) était pas mal et son "Extraterrestrial" (2014_SK1157) décevant. Donc son meilleur film et de loin. A découvrir pour ceux qui pensent que tout a été dit en film de zombie.
https://speedkritiks.blogspot.com


SPEEDKRITIK 1386 "Man VS." (2015) A. Massey



Un petit survival sympa et bien foutu, dommage que la bêbête en CGI ne soit pas au niveau. L'acteur est crédible et c'est bien monté et on ne s'ennuie jamais. L'autre petit probléme vient du melange des point de vue: camera subjective, camera posée par l'acteur, caméra du real...Du coup on est perdu dans la narration et on ne comprend plus les points de vue. A découvrir tout de même.
https://speedkritiks.blogspot.fr


mardi 15 août 2017

SPEEDKRITIK 1385 "Les Gardiens de la Galaxie: Volume 2" (2017) J. Gunn



Passé la surprise du 1er opus, nous attendions tous le second. Ben en voulant en raconter trop, on survole tout et on ne s'attache à rien. Cette fois, il s'agit d'un pur produit sans surprises, tout le monde fait son petit numéro pour être plus cool. Perso me suis fait chier grave, pas loin de la bouse tellement ils m'ont saoulé avec leur gros son, les scenes d'actions imbittables tellement on veut tout montrer en 2 secondes. Les blagounettes de S. Lee sont fatigantes et S. Stallone définitement en trop. Du gros gâchis, même la compil est nulle.
https://speedkritiks.blogspot.com


SPEEDKRITIK 1384 "Wild City" (2015) R. Lam



Avec J. Woo et J. To, R. Lam fait parti de ceux qui nous ont ouvert au cinema asiatique début 90 avec les premieres VHS qui valaient une fortune... Le problème est qu'il n'a pas évoulué depuis et que le polar Coréen nous à mis claques sur claques. Un montage vieillot (flashback introduit par des flash au blanc), une photo dépassée (contre jour et bleu), un jeu d'acteur limite. et surtout une histoire vue et revue. La BA est à l'image du film: nul
https://speedkritiks.blogspot.com


dimanche 13 août 2017

SPEEDKRITIK 1383 "Blame" (2017) H. Seshita



Essayer de retranscrire en live le Manga cyberpunk était casse gueule. Le résultat n'est pas mauvais mais il n'a rien à voir (si ce n'est les personnages) avec l'esprit de la BD. C'est lisse et gentil (netflix veux taper large) par rapport à la noirceur (un coup de crayon incroyable) et le fond nihiliste de l'original. A pour vous ouvrir des portes.


MANGA




SPEEDKRITITK 1382 "Bokeh" (2017) G. Orthwein & A. Sullivan



Un tout petit film  sur le syndrome du dernier homme sur la terre. Surement sponsorisé par l'office du tourisme islandais car c'est beaaauuuuu et cela donne envie d'y faire un tour. Pour le reste c'est bien realisé mais troooooop long et dépressif com l'actrice. On comprend pas grand chose com les personnages principaux et finalement on s'en fout. Donc à regarder si vous avez envie de dormir.
https://speedkritiks.blogspot.com


samedi 12 août 2017

SPEEDKRITIK 1381 "12 Feet Deep" (2016) M. Eskandari



Franchement vendre à un producteur un huis-clos dans une piscine avec 2 soeurs (elles sont trop connes) qui règlent leur compte pendant 1H30 sous une bâche de sans lumières; je dis respect. par contre l'idée ne tient pas une seconde même avec la meilleur réalisation du monde. Un thriller special pour maître nageurs. donc n'importnawak.
https://speedkritiks.blogspot.com


SPEEDKRITIK 1380 "Kill Command" (2016) S. Gomez


Nos cousins British sont toujours aussi efficaces. Quelque soit le genre ils assurent avec de petits moyens. Pas le film de l'année mais c'est propre, la realisation est soignée, les artistes 3D ont frappés fort et c'est bien rythmé. Un survival robotique à découvrir. 
https://speedkritiks.blogspot.com


SPEEDKRITIK 1379 "The Bad Batch" (2016) A. Lily Amirpour



Voila à quoi aurait du ressembler le Mad Max 4: C'est badass, sans pitié. La real à plus de corones que papi Miller. du moins la premiere partie du film. Ensuite on s'enlise et surtout l'arrivée de la seule star du film plombe tout... J'ai nommée la moule qui tue tout... Mister K. Reeves. Il joue mal, il est ridicule comme d'hab...Dommage.
https://speedkritiks.blogspot.com


vendredi 11 août 2017

SPEEDKRITITIK 1378 "Alien:Covenant" (2017) R. Scott (2017)



Cela doit être terrible pour un réal de se dire qu'a son troisième film d'Alien que ce n'est peux être pas grace à lui que le premier soit encore une tuerie. Largement meilleur que le "Prometheus" (2012_SK726) mais c'était facile. Le Real copie l'original mais la nouvelle "Ripley" est fade et le nouveau "Ash" est chiant. Sans parler de l'alien à tête de fion. Donc du gachis mais quelle bande annonce.
https://speedkritiks.blogspot.com




lundi 31 juillet 2017

SPEEDKRITIK 1377 "4 courts: 3 arnaques vs 1 perle" (2017) N. Blomkamp VS A. Wallin






Tout le monde parle de ce nouveau studio avec 3 courts realisés par l'ex-star de "District 9" (2009_SK 107) déchue depuis ses 2 merdes "Elysium" (2013_SK970) et "Chappie "(2015_SK1192). 3 pétards mouillés avec des scénars clichés pour mettre en avant des FX d'intégrations, de 3D... C'est mal jouer et ça se la pète: Donc "Zygote", "Firebase" et "Rakka" de N. Blomkamp poubelle. Par contre personne ne fait attention à la vraie perle et plus intimiste "State Zero"de A. Wallin qui signe avec sa premiére real une vraie surprise et donne envie que cet essai debouche sur un long. Donc la classe.
https://speedkritiks.blogspot.com

Zygote
Firebase
Rakka
State Zero



SPEEDKRITIK 1376 "The Age Of Shadows" (2016) Jee-Won Kim



Quand la star des real Coréens ("A bittersweet Life" 2005, "2 soeurs" 2003, "I saw the Devil" 2010_SK 331... C'est lui) fait appel aux acteurs megastars (ils sont vraiment tous là) pour faire son film historique... On frétille... Ben en fait, le résultat n'est pas à la hauteur de l'espoir. C'est superbement filmé, les acteurs sont bons, gros montage et une direction artistique de haut niveau, mais c'est tres classique et attendu. Avec quelques scènes impressionnate (le train, la gare la torture)... Attention cela reste du bon cinéma, largement au dessus de la moyenne et surtout tellement plus réussi que son film Ricain "The Last Stand" (2013-SK 811). 
https://speedkritiks.blogspot.com


SPEEDKRITIK 1375 "Wonder Woman" (2017) P. Jenkins



Ben je ne sais pas quoi dire tellement cela n'a aucun intérêt.... L'actrice est bien foutue même si je préfère L. Carter. Lisez plutôt les comic de D. Finch qui a redonner vie à l'amazone avec une vision badass.
https://speedkritiks.blogspot.com



COMICS





dimanche 30 juillet 2017

SPEEDKRITIK 1374 "Schone Handen aka Clean Hands (2015) Tjebbo Penning



On enchaine avec du trés bon encore, avec cette perle Hollandaise. Tout commence comme une comédie à la "Strip Tease" pour basculer lentement mais surement dans du polar pur et dur. Pas la plus grande real du monde, mais le rythme et l'enchainement des évènements sont parfaits, les acteurs crédibles, du coup tout parait logique. Encore une perle à ne pas rater.
https://speedkritiks.blogspot.com


SPEEDKRITIK 1373 "Hounds Of Love" (2016) B.Young


Voici la SK des vacances. On commence avec du très très lourd. Avec ce cinéma Autralien toujours aussi couillu qui nous pond des films indépendants qui marquent (au même titre que "Snowtown" (2011_SK 698). Tout est parfait: un trio d acteurs infernal (E. Booth est juste énormissime), montage, direction artistique, relation (premier film cinoche) et la musique (même si le titre de Joy Division utilisé à la fin casse un peu cette perfection en la rendant trop clipesque). Donc vous l'aurez compris, rien à voir avec le superbe album de Kate Bush. Donc un film à ne pas rater (fillettes et âmes sensibles passées votre chemin), tout comme la B.A qui est une tuerie.
https://speedkritiks.blogspot.com


mardi 4 juillet 2017

SPEEDKRITIK 1372 "Kong Skull Island" (2017) J. Vogt-Roberts



Quelle grosse merde, aussi grosse que le King Con-g. "Mais t'as rien compris, c'est Comics attitude, pour se baffrer de popcorn". ben si j'ai tout compris, c'est juste une bande démo pour graphistes. "Mais non, y'a des ref à "Apocalype Now" avec les hélicos et la zic et y'a même le super acteur S. L. Jackson". Cela tombe bien , j'en peux plus de Jackson qui joue le même rôle dans tous les films". Franchement ça donne pas envie pour le "Kong contre Godzilla" (même si je dois avouer que ce Kong est bien badasse) ... Ou alors un autre réal.
https://speedkritiks.blogspot.com



lundi 3 juillet 2017

SPEEDKRITIK 1371 "Life" (2017) D. Espinosa



Que dire de ce sous "Alien" qui n'arrive pas à la cheville de l'original. Si ce n'est que les acteurs on l'air de se faire chier  (avec du blabla qui vous saoule) et qu'ils sont là que pour prendre de la thune et se faire plaiz à jouer en apesanteur. Des gros trucages mais y a aucunes émotions. Donc poubelle.
https://speedkritiks.blogspot.com




dimanche 2 juillet 2017

SPEEDKRITIK 1370 "Chips" (2017) D. Shepard.



Ben la voila la surprise. Franchement qui attend quelque chose d'une série ringarde des 70'. Sauf que le mec qui nous avait déjà surpris avec son "Hit and Run" (2012_SK 1042) remet le couvert et en plus il a progressé. Du vraiment tres drôle (surtout certains dialogues) avec du trés con et salace. avec des scènes d'action réussies. D. Shepard est aussi bon acteur que réal. La meilleur comédie depuis longtemps. A voir direct.
https://speedkritiks.blogspot.com




dimanche 18 juin 2017

SPEEDKRITIK 1369 "No escape" J.Erick Dowdle


Le même principe que le film précedant dans le fond (comment s'en sortir quand on est étranger dans un pays hostile) mais la forme est completement opposée (grosse production avec superstars). Même si O. Wilson et P. Brosnan sont crédibles, le film aurait prit en puissance avec des acteurs inconnus. Certains passages sont vraiment énervés. Un réal qui mine de rien fait son petit bonhomme de chemin: "Quarantine" (2009-SK 20) et Catacombes (2015-SK1105). Donc à voir si vous n'avez rien d'autre sous le coude. 
https://speedkritiks.blogspot.com


SPEEDKRITIK 1368 "River" (2015) J.M.Dagg



L'exemple parfait du petit film qui mine de rien vous plonge de façon réaliste dans l'enfer d'une fuite en avant d'un homme ordinaire confronté à une situation extraordinaire dans un pays étranger. Bien joué, caméra à l'épaule pour être au plus prêt de l'action et des sensations du héro. Tout est crédible, et peut de film sont tourné au Laos. Donc à découvrir.
https://speedkritiks.blogspot.com


vendredi 16 juin 2017

SPEEDKRITIK 1367 "Sultan" (2016) A. Abbas Zafar



Du bollywood classique premier degré (le jeu des acteurs manque de finesse). Malgré les budgets énormes, les productions et les realisateurs ne depensent pas d'argent pour des monteurs. Donc toujours aussi mal monté. Les parties musicales pas terribles. La nouveauté vient du hamster superstar comique bodybuldé S. Khan qui s'essaye au drame. NEXT.
https://speedkritiks.blogspot.com


jeudi 15 juin 2017

SPEEDKRITIK 1366 "The Priest" (2015) Jae-hyun Jang



Ou plutôt SK 13666...Une version Coréenne de "L'exorciste" de W. Friedkin (qui reste 45 plus tard toujours la ref inégalée) avec une prête teen pour plaire aux midinettes. Du ultra classique en situation dans un genre qui ne se renouvelle pas avec toujours les mêmes bondieuseries ridicules. Yun-seok Kim est toujours aussi intense dans son jeu mais pas trop credible en cureton. Donc Dispensable.
https://speedkritiks.blogspot.com