Pages

samedi 24 septembre 2016

SPEEDKRITIK 1253 "The Tiger A Old Hunters Tale (2015) Hoon-jung Park.




L'histoire trop longue (2h20) du duel entre un chasseur et sa proie. De gros moyens pour une real léchée (superbe décors et photo) mais sans surprises. De trés bons acteurs et un tigre bien féroce. Mais le real n'arrête plus de se regarder filmer (et s'embourbe dans sa reconstitution de la guerre Corée/Japon) et parfois on s'ennuie, heureusement que la bête est là pour nous réveiller. A voir tout de même pour la prouesse technique du tigre. La même histoire que "Le Pacte des loups" (2001) de C. Gans mais réussie.




SPEEDKRITIK 1252 "The Himalayas aka Himalaya" (2015) Lee Seok-hoon.




Cette fois, pendant que vous prenez des claques, sortez vos mouchoirs. Parce que là en histoires vraies, c'est du lourd. Le parcours incroyable d'une bande d'aventuriers à la conquête du sommet du monde. Encore et toujours des acteurs époustouflants (Hwang Jong-min en tête). En tous les cas une chose est sur, Les Coréens dominent le monde du cinéma (on est largement au dessus de "Everest"-2015-SK à venir)



SPEEDKRITIK 1251 "The Divine Move" (2014) Beom-gu Cho




Retour à du lourd avec un film hybride que seuls les Coréens sont capables de faire. Film dramatique vs film de comédie vs film de gamblers vs film d'arnaque vs film de maffieux vs film de baston vs film de vengeance vs film de prison. On referme la boite avec une realisation top, des acteurs bons et un montage impec. Donc une bombe.