Pages

mercredi 24 février 2016

SPEEDKRITIK 1292 "Vegetarian" (2009) Woo-seong Lim.



Un film Coréen pas facile sur le processus irréversible d'une anorexie mentale et l'impuissance des proches. Le tout servant à illustrer le rapport ambigue entre un artiste et sa muse. L'actrice est incroyable et touchante (suis toujours étonné de voir comment certains acteurs peuvent s'offrir autant pour un role). Belle realisation qui s'efface par rapport à son sujet. Dommage que le réal ne nous propose une vraie fin (du coup manque le tampon "bombe").


SPEEDKRITIK 1291 "Bone Tomahawk" (2015) S. Craig Zahler.



Un western poussif, lent voir chiant qui ne vaut son visionnage que pour la performance de sir K. Russel (meilleur que dans le Tarantino). Le mec a la chance d'avoir de bons acteurs mais il est incapable de nous tenir une histoire. Ils faut attendre les 20 dernières minutes pour que des effets gores bien craspouets nous réveillent. Au moins la BA ne nous ment pas , elle est aussi lourdingue que 90% du film. Grand prix de Gerardmer, ben ça devait pas être terrible cette année. On évite la bouse grâce aux acteurs.


dimanche 21 février 2016

SPEEDKRITIK 1290 "The Wave" (2015) R. Uthaug.



Avec ce film, la Norvège prouve encore qu'il est un des meilleurs cinéma d'Europe. Un film catastrophe intimiste ultra réaliste qui met la pige (et facile) aux gros bouzins Ricain qui dégueulent d'effets à ouatmilliard. Un début tout en douceur pour mieux développer les personnages et nous sentir concerné par l'enfer qui les frappent. Les acteurs sont justes (le toujours excellent K. Joner), la narration parfaite et les effets efficaces... Et vous vous feriez quoi dans ces cas là?