Pages

vendredi 8 avril 2016

SPEEDKRITIK 1313 "Shobizenesse" (1975) J. Yanne.




On enchaine avec du Frenchy, mais du bon. Dans le même esprit que "Tout le monde..." (1973), entre scénes délirents et amateurisme, mais ça tape toujours où ça fait mal. Com quoi on a rien compris puisque que plus de 40 ans plus tard, on se fait enfler par les mêmes nazes, qui n'ont pas changé leurs méthodes. Du Vintage d'actualité.



SPEEDKRITIK 1312 "Anna" (2015) C-O Michaud.




On reste chez les francophones avec un film Québécois qui nous présente une autre facette de la Thailande et BKK. Le sujet est fort et vous prend la gorge des les premières images. Dommage que les dialogues démonstratifs et le jeu approximatif de certains polluent l'histoire. Et surtout que la deuxième partie tourne en rond. Mais faut quand le voir pour le fond et l'actrice principale.



jeudi 7 avril 2016

SPEEDKRITIK 1311 " Le Tout Nouveau Testament" (2014) J. Van Dormael.




Une autre facette du cinéma Belge, plus classique, plus gentille. C'est sympathoche comme un court métrage étendu à l'extrême avec un casting en béton armé. C'est propre et cela se regarde mais dans le fond on s'en fout (beaucoup de blabla à la française pour rien).




SPEEDKRITIK 1310 "Les Ardennes" (2016) R. Pront.




Ben voila encore les Belge qui nous mettent la misère avec un polar noir intense porté par des acteurs parfaits, une réalisation soignée (gros travail des cadres et de direction artistique) et un montage au couteau. Un mélange entre les frères Cohen et du Audiard. Du trés lourd (premier film)... Et quelle fin!!!!


mardi 5 avril 2016

SPEEDKRITIK 1309 "The Forest" (2016) J. Zada.



Encore un film d'horreur qui n'a rien à dire ou une pub horrifique trop longue pour une tente Quechua. mais l'affiche est belle.


SPEEDKRITIK 1308 "Wrecker" (2015) M. Bafaro.



Un remake de "Duel" du pauvre avec 2 bimbos ou comment faire un film de poursuite sans pouvoir faire un film de poursuite sans avoir le droit de faire la moindre égratignure sur la Mustang rouge qui à du bouffer tout le budget du film? Avec un montage tout pourri.


lundi 4 avril 2016

SPEEDKRITIK 1307 "Hacker" (2015) M. Mann.




Donc même les plus grand passent à côté parfois. Un scénar lourdingue et jamais crédible. Parce que le mec, non seulement c'est le meilleur hacker du monde, mais en plus il est beau com un dieu (celtique), et à peine sorti de prison il défonse une triade dans un bar, visite une centrale nucléaire en chine trés trés dangereuse, echappe à la CIA et au FBI tout en chopant le grand méchant en Malaisie que personne ne trouve (la scéne de fin est le summum du ridicule).



SPEEDKRITIK 1306 "Freak of Nature" (2015) R. Pickering.




A priori l'idée de base sent le moisi: une ville où cohabitent humains, vampires et zombies se battent contre une invasion alien... Non je n'ai pas pris de drogue. C'est juste une grosse déconnade assumée et bien foutue (les acteurs sont bons) avec un petit message contre la malbouffe qui ne veux que divertir, et ça marche, n'en demandez pas plus.