Pages

samedi 26 décembre 2015

SPEEDKRITIK 1268 "The Suicide Theory" (2014) D. Brown.



Du ciné indé Australien financé par internautes qui décoiffe. On sent le manque de budget pour certaines scènes et l'histoire tire un peu en longueur mais les acteurs sont bons, la real soignée et le sujet perturbant (tout com  l'affiche). Une autre façon de faire des films qui donne envie d'en voir d'autres com celui-ci.


SPEEDKRITIK 1267 "The Sand" (2015) I. Gabaeff.




Quand on a pas d'idées, pas de tunes, pas d'acteurs et que l'on ne sait pas réaliser... Ben on copie (en moins bien) un film d'horreur pas terriblee des 80' mais qui avait le mérite d'avoir des bons acteurs en fin de carrière(B. Young & J. Saxon) d'être une idée "originale" (bon ok copier les "Jaws"). Donc une grosse merde avec des filles à fortes poitrines en bikini. l'affiche originale de 80 et la nouvelle...Pfffff.





SPEEDKRITIK 1266 "The Mooring" (2012) G. Withrow.




Encore un Survival entre filles mais cette fois plus couillu, plus dérangeant (il s'agit d'un fait divers). Pas le film de l'année mais pour un premier film ce n'est pas mal (la realisation est propre et le montage correcte) et on ne s'ennuit pas. Y'a vraiment des psycopathes sur terre...



vendredi 25 décembre 2015

SPEEDKRITIK 1265 "Solo" (2013) I. Cravit.



Un survival mou du genou, avec des cailloux, des hiboux mais pas de joujoux (alors qu'elle en aurait pu en ramener avec elle dans sa tente). Y'en a qui font beaucoup mieux pour un premier film.


SPEEDKRITIK 1264 "San Andreas" (2015) B. Peyton.



Un film catastrophe complétement nul, con et improbable (essayer de retenir votre souffle pendant les scènes sous l'eau, je sais on a l'air idiot... ) aux FX époustouflants avec du gros son. Mais bon j'aime bien D. Johnson (mais ya des limites quand même).


SPEEDKRITIK 1263 "Black mass" (2015) S. Cooper.



Encore un petit cadeau moins intense et plus classique (cf SK 1267). Du bon polar biopic avec un casting en béton armé que J. Deep bouffe tout cru (il est enoooorme). Rien de neuf mais c'est propre (tres belle photo) et l'histoire est incroyable. La BA est au niveau du film.


jeudi 24 décembre 2015

SPEEDKRITIK 1262 "Sicario" (2015). D. Villeneuve.





Ben le voilà votre bon gros cado de Noël. Le mec en 5 ans est devenu un des real incontournables avec son "Incendies" (2010) et Prisoners (2013), par contre est toujours pas compris "Enemy" (2013). L'histoire est simple, mais la direction d'acteurs est encore impeccable et la realisation défonce. Une superbe B.O à la fois discrète et en parfait accord avec l'image(chose devenue rare). Villeuve is back et ça fait mal... Sauf pour Libé et les torchons du cinéma (mais je n'ai pas compris ce qu'ils disent)






HAPPY X-MAS




Bonnes fêtes à tous. Pleins de bouses, de bombes, d'asia et de french vous attendent dans ma hotte.