Pages

samedi 12 novembre 2016

SPEEDKRITIK 1281 "The Handmaiden aka Mademoiselle" (2016) Chan-wook Park



Direct chef-d'oeuvre. Rien d'autre à dire, la filmographie du real parle pour lui: "JSA" (2000) une bombe. "Sympathy For Mr Vengeance" (2002) rebombe. "Old Boy" (2003) rerebombe. "Lady vengeance" (2005) rererebombe. "Thirst" (2009-SK200) grosse claque. "Stoker" (2013-SK862) tourné aux US, pas terrible. Donc si vous ne faites pas l'effort de voir celui-la (sortie cinéma)... Je ne peux plus rien pour vous.


vendredi 11 novembre 2016

SPEEDKRITIK 1280 "Les Enquêtes deu Département V: Délivrance. (2016) H. P. Moland



Ben 3 films, ben 3 baffes. Même si le sujet est parfait puisqu'il défonce la religion et les culs-bénis, ce 3ème opus est en dessous des 2 autres (attention ça reste du lourd). Peut-être parce que l'on c'est habitué aux baffes et que l'on a compris les ficelles du scénariste. Mais tout est bon et respect pour le réal qui nous avait déjà mis à l'heure avec "Un Chic Type" (2011-SK665) ,"Refroidi" (2014-SK 1139). Du grand cinéma pour du trés bon polar. Impatient de retrouver nos 2 flics.


mercredi 9 novembre 2016

SPEEDKRITIK 1279 "Under Sandet aka Land of Mine" (2015) M. Zandvliet


Et encore le Danemark qui nous coupe le souffle avec une bombe ou plutôt une mine qui vous pète à la tête sans prévenir. Un film à la fois sobre et puissant qui laisse une place forte aux acteurs (R. Moller toujours aussi puissant) et des trace chez le spectateur. Une histoire vraie insupportable qui montre bien le cynisme de l'être humain et la folie qu'a du être les lendemains de la seconde guerre mondiale. Bravo au real et au pays de produire un film sur un sujet pas facile qui ne les met pas en valeur. Pas sur que la France soit capable de faire un film sur les femmes tondues d'âprès guerre.




SPEEDKRITIK 1278 "Captain Fantastic" (2016) M. Ross




On est trés loin de chef-d'oeuvre que tous les médias annoncent. Certe tous les acteurs sont bons, c'est propre. Typiquement le genre de film pour une société qui va mal, qui flatte le spectateur en lui faisant croire qu'il est intelligent, qui se donne bonne conscience en pensant être rebelle et surtout pas du côté des méchants (un peu com le phénomène "Intouchables" mais en beaucoup mieux quand même, faut pas pousser). C'est sympa, avec une préférence pour la scène de l'église qui reste le meilleur momment (ça tape bien sur la religion),  sans plus (on se fait même parfois chier).