Pages

mardi 14 février 2017

SPEEDKRITIK 1312 "The Mind's Eye" (2015) J Begos



Clairement le real est un fan des films de Cronenberg (pour le sujet) et Carpenter (pour le musique) et Argento (pour la photo). Mais cela ne suffit pas pour faire un bon film malgré une scène d'ouverture prometteuse qui sens bon le "Scanner". Le jeu des acteurs est limite (surtout le méchant), une mise en scène baclée que le manque de moyens certain n'excuse pas, des FX à l'ancienne pas terribles. Dommage que le retour des télépathes au cinoche soit raté. Par contre superbe affiche old school.
http://speedkritiks.blogspot.fr


dimanche 12 février 2017

SPEDKRITIK 1311 "Arrival" (2017) D. Villeneuve



Un film étrange encore une fois parfaitement maîtrisé par un real qui surprend à chaque nouveau film. Etrange parce que son dernier bébé est hypnotisant, envoutant. Peut-être grace à une bande originale superbe de J. Johannsson qui sublime le travail de D. Villeuse (je vous conseille d'acheter aussi les vinyles de Prisoners et Sicario). Des Fx superbes, une bonne interprétation et pourtant ce n'est pas le coup de massue comme ses autres films. On se dit "Tout ça pour ça?".
http://speedkritiks.blogspot.fr 


SPEEDKRITIK 1310 "Beterang aka Veteran" (2015) Seung-wan Ryoo



Désolé pour ce petit interlude. Mais c'est pour mieux taper fort avec une "nouvelle" (plus de 2 ans pour arriver juqu'à nous) bombe made in Korea. Ceux qui suivent ce cinoche savent que le réal n'est pas un Mickey (The city of Violence-2006, The Unjust-2010-SK684, The Berlin File-2013-SK913), et il le prouve encore avec son dernier film. Ses acteurs fétiches sont tous là (Jung-min Hwang en tête) pour nous embarquer dans une comédie policière légère qui trés vite bascule dans le dramatique, et là; ça ne rigole plus. Encore du Coréen et encore du lourd.
http://speedkritiks.blogspot.fr