Pages

vendredi 29 janvier 2016

SPEEDKRITIK 1288 "Mission Impossible: Rogue Nation" (2015) C. McQuarrie




La même histoire que le retraité 007 (changé "le syndicat" avec "le spectre")en plus couillu, plus délirent, plus fun, et une T. Cruise girl mature (R. Ferguson est superbe). OK c'est over the top, mais on ne s'ennuie pas, les scènes de baston sont superbement montées, avec de vraies scènes d'actions et de poursuites à couper le souffle. Le meilleur avec le 4. On n'en attendait pas moins du real de la bombe "Jack Reacher" (2012-SK809). Donc papi pédophile Graig, un lexomil et au lit.






mercredi 27 janvier 2016

SPEEDKRITIK 1287 "007 Spectre" (2015) S. Mendes




Un des 007 les plus chiants de la série, avec une J. Bond girl la plus fade de l'histoire. Même D. Graig à l'air de s'ennuyer ferme. Heureusement que C. Waltz est là pour réhausser le niveau de jeu médiocre des acteurs. Un énorme pétard mouillé qui se la pète (malgré une intro prometteuse), mais comme c'est S. Mendes, tout le monde crie au génie... pfffft.
https://speedkritiks.blogspot.fr



mardi 26 janvier 2016

SPEEDKRITIK 1286 "Réalité" (2015) Q. Dupieux.



Pour moi y'a 2 Réal en France à suivre: Audiard et Dupieux. Encore une fois avec cet ovni , Le real nous surprend, nous touche avec une direction d'acteurs parfaite (A. Chabat et J. Lambert son énormes), une narration maitrisée malgré l'absurdité du sujet (et pas temps que ça quand on y réfléchit). La B.O est présente mais discrète. A ne pas rater.




dimanche 24 janvier 2016

SPEEDKRITIK 1285 "The Visit" (2015) M. Night Shyamalan.




Ben il est toujours là Shamalamala malgré toutes les bouses qu'il nous a pondu. Cette fois il revient aux bases en nous proposant un scénar tout simple mais efficace (malgré quelques invraissemblances) avec des vrais moments de peur pure tout en s'inspirant du genre found footage (tout com pour "The Bay" -2012-SK906 de B. Levinson, des real en perte de vitesse se relance en copiant des jeunes loups sans moyens, mais avec des thunes). Le gosse est incroyable. Son meilleur film depuis "incassable" (2000).



SPEEDKRITIK 1284 "The Rover" (2014) D. Michôd.



Après la bombe "Animal Kingdom" (2010), on attendait son second film avec impatience. Encore une fois la réalisation est énorme (cadre, photo, direction artistique, direction d'acteurs-G. Peace et R. Pattison sont forts). L'intensité est là mais bizarrement il manque un quelque chose à ce western moderne pour nous accrocher complètement (peut être le rythme). En tous les cas une suite logique d'un "Mad max 1" (1979) de G. Miller.