Pages

mardi 19 février 2019

SPEEDKRITIK 1512 "White Boy Rick" (2018) Y. Demange



Bon c'est vrai qu'un biopic sur des mauvais garçons c'est toujours attirant, mais quand c'est aussi bien fait c'est b..... Décidément ce real French défonce sur son passage, après son "71"( 2014_SK 1153) et surtout LA SERIE de zombies "Dead Set"(2008_SK TV 12), il nous remet une grosse claque avec sa vision des paumés de la banlieue ricane. Les acteurs sont monstrueux (M. McConaughey est encore énorme et la star R. Merritt est né), la direction artistique parfaite, très bon rythme. On laissera de côté le titre français complètement con. Une histoire terrible.


lundi 18 février 2019

SPEEDKRITIK 1511 "Frères Ennemis" (2018) D. Oelhoffen



Ben en voila du bon polar franco-belge qui enterre tous les pompeux films qui se la pètent d'O. Marshal. Cette fois les acteurs sont bons, les dialogues crédibles. Une mise en scène efficace qui sait aussi être tout en retenue. M. Schoenaerts est toujours aussi puissant et bouffe R. Kateb (un peu en dessous) et les seconds rôle sont tous bons. Du bon polar frontal  (A. Bencherif explose et Fianso assure) comme on aime quoi.


SPEEDKRITIK 1510 "The Dark" (2018) J.P Lange


Un petit film d'horreur qui n'en ai pas un malgré une vraie intro de slasher. Plus une métaphore sur la complexité du pont entre l'adolescence et l'âge adulte. Sur la quête d'amour, de reconnaissance. Sur l'idée que es monstres ne sont pas ceux que l'on pense; que l'humain est le pire de tous. Tous ça avec une belle forme et des acteurs qui y croit. Respect pour un premier film. Petite perle parfois lente mais surprenante..


dimanche 17 février 2019

SPEEDKRITIK 1509 "The looming Storm aka Une Pluie sans Fin" (2017) Dong Yue





On revient enfin à du vrai cinéma avec une bombe noire qui pour une fois nous arrive de Chine (on n'était plus habitué). Du polar poétique avec des cadres (ultra travaillés), une photo (magnifique), des acteurs qui vous emmène au bout de leur chute. Une narration éclaté mais claire pour plus nous envouté et nous perdre. Le meilleur film chinois vu depuis "A touch of Sin" (SK 1073). Superbe et Intense (comme les affiches). 




mercredi 6 février 2019

SPEEDKRITIK 1508 "The Predator" (2018) S. Blake



Enfin voici le vrai visage de ce real surestimé, qui sous prétexte d'avoir d'une cool attitude veut tout faire passer au 3eme degrés (son Iron Man 3_ SK 904 est juste insupportable). ben une merde au second degré reste une merde. Le pire film de license alors que le mec se permet de critiquer les autres films. Affligeant que le mag "Mad Movies" cautionne ce genre de bouse avec des articles complaisants. Tout est mauvais: scénario (franchement la bande de mercenaires tarés...), acteurs et montage. On parlera même pas de l'humour à côté de la plaque et hors sujet (surtout pour des Predators). 


lundi 4 février 2019

SPEEDKRITIK 1507 "The Girl in the Spider's Web" (2018) F. Alvarez


Décidément ce réalisateur ne décolle pas. Son sympatoche "Don't Breathe" (SK 1307) avait donné bon espoir après sa bouse du remake de "Evil Dead" (SK 860). Ben là, c'est du naze avec son polar cyber-jcomprendrien-sado-lesbo-postpunk. La nouvelles actrice n'a pas le quart du chien de la première. Un scénario complètement con avec des solutions simplettes à chaque problèmes (toute la maison a brulée sauf le bracelet de la fille qui va en boite pour retrouver sa copine...). Dommage les 10 minutes sont superbes (qui sont 90% de la bande annonce). 


dimanche 3 février 2019

SPEEDKRITIK 1506 "Bohemian Rapsody" (2018) B. Singer


Le meilleur moment du film: le vrai clip du générique de fin. Un biopic raté, ennuyant (tout comme le "Get on Up"" de T. Taylor-SK 1100) qui se la pète.  Ce qui sauve le film, ce sont les morceaux de Queen et encore; la réalisation et le montage nous empêche de profiter du morceau (la reconstitution du live à Wembley est une horreur). R. Malek fait ce qu'il peut mais il n'est qu'une crevette à moustache avec un dentier et n'arrive jamais à la cheville de MR F. Mercury. Un film paresseux et sans envergure.


vendredi 1 février 2019

SPEEDKRITIK 1505 "A Private War" (2018) M. Heineman



Un film coup poing avec un real qui passe du documentaire (la bombe "Cartel Land_SK 1327) au biopic avec talent. Une Actrice complètement habité par le rôle, des reconstituons de guerre urbaine à couper le souffle (vous y êtes), très bon montage et photo et le son. Ces hommes et femmes sont fous. Malgré la scène avec Khadafi ratée et celle de l'hôpital avec une caméra qui s'attarde sur un père qui en fait des tonnes, ce film est une bombe.


mercredi 23 janvier 2019

SPEEDKRITIK 1504 "Mandy" (2018) P. Cosmatos



Pour le dernier qui tache...Chef d'oeuvre sous-estimé ou grosse merde surestimée? Ou tout simplement une arnaque?  En tous les cas ce film ne vous laissera pas indifférent. Des cadres et une photo hallucinants pour une histoire de revenge sous coke. Certaine sequence vous colle au siège (cf le long monologue du gourou). N. Cage en fait des tonnes mais pour une fois le sujet le justifie. Des images qui vous resteront longtemps dans le crâne. Avec en prime la dernière B.O de J. Johannsson. Pour ma part une vraie expérience cinématographique, donc à voir.


mardi 22 janvier 2019

SPEEDKRITIK 1503 "In Un Giorno La Fine aka The End?" (2017) D. Misischia


Bon ça tache mais ce n'est pas terrible. Un huis-clos zombiesque avec un connard bloqué dans un ascenseur pendant une invasion zombie. Le personnage principale n'accroche pas et du coup on se fout de ce qui lui arrive. L'idée était trés intéressante mais le traitement et le scénario paresseux. Dommage. Et très compliqué de faire oublier "L'enfer des Zombies" (1979) de L. Fulci.