Pages

vendredi 23 mars 2018

SPEEDKRITIK 1442 "Nocturnal Animals" (2016) T. Ford



Un film branchouille sur les riches dont le seul problème est d'avoir des regrets. Des effets lourdingues pour nous faire comprendre que notre vie dépend des choix que l'on fait. Du cinéma pompeux comme on déteste, même l'affiche est chiante. Heureusement que  (comme d'hab) J. Gyllenhaal tient la barre. Sinon poubelle direct.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire